5 astuces pour passer de l’intérim au contrat fixe    

 

Il n’est pas rare que l’on débute une carrière professionnelle en tant qu’intérimaire. Une entreprise en recherche d’un travailleur intérimaire charge une agence de travail temporaire de trouver les profils correspondants et c’est cette dernière qui conclut un contrat avec le candidat retenu.

Statistiquement, un intérimaire sur huit signe un contrat fixe à la fin d’une mission. Le basculement n’est pas systématique mais il existe diverses astuces permettant de signer directement un contrat CDD avec l’entreprise.

S’informer sur la disponibilité d’un poste fixe

Même si vous êtes engagé en tant qu’intérimaire, vous pouvez demander si un poste en CDI est vacant. Le consultant interim est en mesure de vous fournir une telle information et éventuellement vous recommander s’il estime que vous correspondez au profil recherché.

Au pire, essayez d’obtenir un contrat temporaire avec option d’engagement. C’est une sorte de «garantie » qui augmentera vos chances d’être choisi pour un poste fixe à l’issue de la période d’interim.

Vous impliquer complètement dans votre mission

La période d’interim est l’occasion pour vous de prouver vos compétences. Il faut voir à long terme mais ne pas uniquement se contenter de faire ce que l’on vous demande de faire. Vous donnerez une bonne image de votre personne en vous intéressant aux objectifs de l’entreprise et en apportant votre contribution pour les atteindre sous les directives de votre responsable.

On vous conseille de vous conformer aux règles et de soigner votre présentation. Vos comportements pendant la mission pourront jouer en votre faveur et se transformer en atouts lorsque l’entreprise embauchera.

Montrer votre intérêt sans trop insister

L’entreprise qui vous embauche en interim doit savoir que vous pouvez vous mettre à disposition si un poste correspondant à vos compétences vient à se libérer. Il est évidant qu’un contrat fixe est un bon moyen d’améliorer votre qualité de vie entre autre en matière de crédit et de sureté de l’emploi – même si il existe des formules de crédits pour intérimaires –  mais étant donné votre position de demandeur, évitez d’être exigent et n’essayez pas à tout prix d’obtenir une garantie ferme.

Se rendre disponible et être professionnel

Certains intérimaires bâclent leur travail et ne s’investissent pas complètement du fait de son caractère temporaire.

Mettez-vous en tête que vous êtes embauché parce que vous avez les compétences requises et travaillez comme si vous êtes en CDI afin de donner le meilleur de vous-même. C’est de cette manière que vous ferez la différence et que l’entreprise se rendra compte de votre potentiel.

Rendez-vous utile quand l’occasion se présente et créez des liens avec vos collègues, l’esprit d’équipe est une qualité décisive pour les patrons.

Demander l’appui d’une boîte d’interim

Les agences de travail intérimaire sont informées des vacances de poste par les entreprises avec lesquelles elles collaborent.

Elles sont également chargées de la recherche de personnel en contrat fixe et vous feront profiter de leur base de données pour dénicher un travail en CDI.