Comment devenir opérateur de saisie?

 

Nombreux sont les étudiants qui sont à la recherche de travail actuellement. Et pas n’importe lequel, mais celui qui leur permet de continuer leurs études tout en travaillant. Pourquoi ne pas devenir opérateur de saisie dans ce cas. Il s’agit d’un job étudiant ou aussi un job saisonnier, voire un premier job qui reste très accessible pour tout le monde sans exception.

Suivre une formation

La première chose à faire pour devenir opérateur de saisie c’est de suivre des formations liées au métier. Il faut en effet être qualifié pour pouvoir occuper ce genre de poste. Les clients ont besoin de certaines compétences et de certaines techniques venant des opérateurs de saisie. Pour acquérir les qualifications qu’il faut, il existe bon nombre d’étapes à passer par le futur opérateur de service. Déjà, l’opérateur de saisie doit avoir le CAP employé de bureau ou comptabilité. Après le CAP, il doit avoir le bac pro secrétariat. Il peut s’agir du bac pro gestion-administration et le bac STMG ou spécialisé dans le management et la gestion. Ces formations de bac pro secrétariat durent 3 ans et sont assorties de 5 mois et demi de stage. Après avoir suivi ces formations et ces études, l’opérateur de saisie va obtenir un diplôme et/ou une attestation à utiliser pour entrer dans le monde des opérateurs de saisie. Il arrive même que l’agent opérateur de saisie aille suivre des formations organisées par l’entreprise qui va l’embaucher.

Choisir ses activités

Il est à savoir qu’un opérateur de saisie peut effectuer plusieurs missions en même temps. Il ne s’agit pas tout simplement de faire des traitements et des saisies de documents dans des bases de données suivant les consignes des clients. Il peut également s’agir de plusieurs autres types de missions liés à l’externalisation offshore. Mis à part la réception, la vérification et le traitement des documents, l’opérateur peut se charger des missions liées au secrétariat. Il en est ainsi de la gestion des plannings, de la distribution et des tris des courriers, de la classification des documents, etc. Un futur opérateur de saisie doit choisir dans quel domaine il va entrer, c’est-à-dire que l’agent doit déterminer les prestations qu’il aura à exercer. Il peut proposer uniquement des services de saisie de données comme il peut également proposer une myriade de services en complément de la mission ultime. L’opérateur de saisie aura aussi à choisir s’il va devenir un opérateur indépendant, c’est-à-dire celui qui va travailler à son nom et pour son propre compte ou s’il va intégrer un corps d’agence dans le secteur.

Devenir un professionnel

Avoir du professionnalisme est important lorsqu’il s’agit de devenir opérateur de saisie. Les clients ont en effet des demandes et des attentes très spécifiques qu’il faut incontestablement combler. Et c’est seulement en ayant un grand sérieux lors de l’exercice du métier que vous pourrez devenir un très bon opérateur de saisie. Pour ce faire, vous devez apprendre à bien écouter vos clients. Vous devez également apprendre à respecter les délais impartis pour le traitement des documents. Vous devez être minutieux, organisé et rapide pour offrir des résultats impeccables à ses clients. Une rigueur exemplaire sera l’atout d’un bon opérateur de saisie.