Gérer une copropriété en Belgique, c’est quoi ?

 

Lorsqu’un bâtiment a plusieurs habitants détenant chacun un lot, il y a ce que l’on appelle la copropriété. Celle-ci doit être gérée administrée pour assurer son maintien et son bon fonctionnement. Cela concerne plus particulièrement les parties communes de l’immeuble.

Dans le cadre de la gestion de la copropriété, plusieurs actions doivent être réalisées. Elles peuvent être regroupées en deux grandes catégories à savoir la gestion administrative et financière.

Les tâches administratives dans la gestion d’une copropriété

Gérer une copropriété implique la réalisation de plusieurs démarches. La personne en charge de la gestion doit systématiquement agir dans l’intérêt de la copropriété. Il est également le représentant légal du syndicat des copropriétaires.

En règle générale, il s’agit d’un syndic de copropriété. Celui-ci peut être un bénévole ou un professionnel. Qui qu’il en soit, ses missions restent pratiquement les mêmes. Il doit entre autres s’assurer du respect du règlement de la copropriété par l’ensemble des copropriétaires.

En second lieu, il est tenu d’exécuter les décisions prises dans le cadre d’une assemblée générale des copropriétaires. La convocation d’une assemblée générale annuelle rentre également dans les tâches qui incombent au gestionnaire de la copropriété. Il doit ainsi en aviser tous les copropriétaires de la date de la tenue de la réunion et de l’ordre du jour.

Afin de garantir le bon fonctionnement de la copropriété, le syndic doit notamment planifier l’entretien de l’immeuble. En cas de dégradations d’une partie du bâtiment, il doit entreprendre des travaux de réparation . Il doit ainsi conclure des contrats avec des prestataires de services pour assurer ces différentes tâches.

Le gestionnaire de la copropriété est aussi tenu de :

  • Dresser et mettre à jour la liste de tous les copropriétaires et leurs lots respectifs
  • Rédiger le procès-verbal des assemblées générales et en envoyer une copie à tous les copropriétaires
  • Donner un libre accès aux documents et archives de la copropriété à tous les copropriétaires
  • Introduire en justice les demandes urgences ou conservatoire en rapport avec les parties communes du bâtiment, etc.

En parcourant le site https://easysyndic.be/, vous aurez toutes les informations nécessaires sur le sujet.

Le volet financier de la gestion d’une copropriété

Gérer une copropriété implique également de réaliser un certain nombre de missions administratives. En premier lieu, le gestionnaire doit ouvrir un compte bancaire au nom du syndicat des copropriétaires. Cela permettra d’éviter que les fonds propres du gestionnaire et ceux du syndicat des copropriétaires soient confondus.

En outre, le syndic doit procéder au recouvrement des éventuelles charges que certains copropriétaires n’ont pas encore réglé. Il doit également tenir une comptabilité à jour de la copropriété afin de s’assurer de la transparence dans les entrées et les sorties d’argent. Parmi les autres tâches qui incombent à cet organe de gestion, on peut aussi citer :

  • La préparation et l’établissement d’un budget prévisionnel qui va couvrir chaque année d’exercice
  • La présentation des devis pour les travaux à l’Assemblée générale des copropriétaires
  • La présentation d’un compte rendu de sa gestion financière, etc.