Gros plan sur le métier de jardinier paysagiste

 

Si auparavant, les gens se contentaient d’un intérieur de la maison bien décorée, actuellement, l’apparence extérieure est tout aussi importante que celle de l’intérieur. Et le souci de cette apparence extérieur de la maison incite de plus en plus de gens à faire appel à des professionnels. De ce fait, les paysagistes sont devenus très demandés. Alors lumière sur ce métier tant sollicité.

Description du métier

Un paysagiste est c’est celui qui s’occupe de l’aménagement tant physique que décoratif d’un espace vert ou un jardin. Il vise alors à donner une apparence verdoyante et structurée d’un espace bien défini. En d’autres mots, ce professionnel en jardinage a pour tâches de décorer et aménager une zone avec des plantes ou des constructions décoratives dans le but de lui donner une apparence voulue. De ce fait, c’est un métier qui s’effectue en phase avec la nature et dans le respect d’un environnement sain.

Notons que, c’est aux paysagistes de créer un plan d’aménagement propre à un jardin en particulier et la mise en œuvre de ce plan sur la zone d’intervention. Mais aussi, ce paysagiste dans le 31 par exemple peut aussi s’occuper de l’entretien d’un espace vert. Il est bien de rappeler que le métier de paysagiste se pratique le plus souvent en plein air.

Les principales attributions d’un paysagiste

La première mission d’un paysagiste est la mise en place d’un plan d’aménagement d’un jardin. D’ailleurs, c’est à partir de ce plan d’action pour l’aménagement que les étapes suivant des travaux peuvent commencer. En effet, il doit préparer le sol avant de procéder à la plantation. Il procède ainsi au terrassement, drainage ou désherbage de l’espace à aménager. Et après cette phase de préparation, le paysagiste se livre à la plantation et protège les végétaux récemment plantés avec des grilles protectrices.

La seconde attribution d’un paysagiste concerne l’entretien d’un espace vert. Il s’occupe alors de débarrasser les mauvaises herbes du jardin et suit de près la croissance et la santé de toutes les plantes dans le jardin. De plus, il possède des capacités en élagage et se charge donc de tailler et élaguer les arbres environnant de l’espace vert. Ensuite, le jardin paysagiste veille à ce que les gazons ne soient pas trop longs et les passe alors à la tondeuse.

Les compétences nécessaires à un paysagiste

Pour se spécialiser dans cette formation, il est primordial d’avoir un esprit créatif, car ce métier veille à donner de l’esthétique et de l’harmonie à un espace. Puis, avoir une bonne base en biologie végétale est aussi un atout important. De plus, le métier de paysagiste réclame une force physique car étant donné que c’est un travail de l’extérieur, il est souvent à la merci des aléas climatiques. Être minutieux et avoir une aisance relationnelle peut mener un paysagiste à l’excellence puisque tous les aspects du métier reposent sur la qualité du travail ainsi que la satisfaction des clients. Le paysagiste doit aussi être très polyvalent pour être en mesure d’assurer les autres travaux relatifs à sa profession.

Formations requises et évolution de carrière

Pour accéder au métier de paysagiste, il faut être détenteur d’un diplôme soit en BEP espaces verts, soit en BEPA aménagement de l’espace Opinion de travaux paysagers, soit en BP horticulture et pépinière. Toutefois, pour exceller dans ce métier, il est important de suivre d’autres formations qui pourraient compléter la formation initiale parce que comme on l’a mentionné tout à l’heure, un paysagiste doit être polyvalent.

Un paysagiste peut gagner en moyenne dans les 1307 euros par mois. Mais en fonction de sa notoriété, de ses expériences, de son talent, un jardin paysagiste peut très bien gagner un salaire confortable. Alors, pour assoir une réputation dans ce domaine, il est important d’acquérir des expériences en tant que salarié avant de commencer sa propre entreprise de jardinage.