L’hygiène alimentaire : Pourquoi une telle importance ?

 

Tout le monde sait que tous les aliments contiennent des bactéries. Ceci ne constitue pas un problème en soi et ils sont mêmes quelquefois indispensables! Les bactéries, les germes et les champignons permettent la fermentation de la bière et la maturation des charcuteries et des fromages. Le danger survient lorsque les germes pathogènes rendent les aliments impropres à la consommation, ce qui peut causer, une intoxication alimentaire. Les personnes âgées, les femmes enceintes, les jeunes enfants et les gens dont le système immunitaire est affaibli sont particulièrement exposés. C’est pourquoi il faut toujours respecter les consignes d’hygiène, que ce soit en restauration ou à la maison.

L’hygiène alimentaire au moment de l’achat

A l’achat, il est possible d’empêcher la détérioration rapide des aliments. Pour cela il faut mettre les viandes et les poissons surgelés en dernier dans le chariot et conserver la chaîne du froid en transportant les aliments surgelés dans un sac isotherme. Une fois dans la cuisine, on place les produits les plus anciens vers l’avant afin de pouvoir les atteindre facilement et rapidement.

Hygiène alimentaire et propreté

Il faut obligatoirement se laver les mains avant de toucher un aliment, avec de l’eau chaude et du savon sans oublier le nettoyage de la partie des mains située entre les doigts et sous les ongles. Pour les grosses salissures, on utilise une brosse. Le linge de cuisine, et les éponges doivent être remplacés régulièrement et lavés à l’eau bouillante pour éliminer les germes et les bactéries. Dans le cadre de ce processus sanitaire, il est faut prévoir du temps pour laver rapidement tous les ustensiles de cuisine après utilisation. Les couteaux, les planches à découper et les surfaces de travail ne doivent jamais être utilisés sans nettoyage intermédiaire pour la viande ou le poisson et les légumes afin d’éviter toute contamination croisée des aliments.

Hygiène alimentaire et bonne préparation alimentaire

Les germes sont détruits lorsque l’aliment est suffisamment cuit. C’est particulièrement important pour la viande. Dans tous les cas, la viande doit être chauffée au moins deux minutes à 70 °C au minimum. La volaille doit être bien cuite avant consommation. L’eau courante est toujours à privilégier pour le nettoyage et les aliments doivent être essuyés pour éviter le développement de micro-organismes causés par l’humidité.

Bien conserver les aliments

On ne doit pas faire attention à l’hygiène que lorsqu’on cuisine. Il est important de suivre aussi des règles d’hygiène en ce qui concerne le stockage des aliments. A titre d’exemple, il ne faut jamais mettre la viande crue et des fruits ou des légumes côte à côte dans le réfrigérateur, et il vaut mieux nettoyer ce dernier régulièrement. Le fait de couvrir les plats évite leur contamination par des mouches et faites en sorte de tenir tout animal domestique éloigné d’eux pour éviter les problèmes. Si on désire cuisiner de la viande surgelée par exemple, il suffit de la laisser décongeler lentement et complètement à température ambiante, au mieux dans une passoire placée dans un évier propre afin de laisser s’écouler directement l’eau de fonte.