Tout savoir sur le métier de maçon

 

Envie de devenir maçon ou tout simplement envie de devenir un professionnel spécialisé dans votre secteur d’activité actuel ? Quoi qu’il en soit, sachez que pour devenir un bon maçon, disposer un diplôme dans le domaine n’est pas suffisant. Vous devrez également disposer de certaines qualités pour que tout se déroule pour le mieux.

Et bien évidemment, il faut également suivre une formation pour découvrir tous les secrets du métier afin d’être un expert digne de ce nom. Plus de détails sur la voie que vous devrez suivre pour devenir un bon maçon ? Découvrez tout dans cet article.

Les qualités d’un maçon

Les travaux d’un maçon ne sont pas toujours faciles. Ils peuvent travailler au sol comme ils peuvent travailler également en hauteur. Ce qui n’est pas forcément à la portée de tous. C’est pourquoi un maçon doit disposer d’une certaine qualité.

De prime abord, pour pouvoir exercer ses travaux dans les bonnes et meilleures conditions, il faut que le maçon ait un sens d’équilibre et soit en parfaite santé. Ce sont en effet des critères indispensables, pour garantir sa sécurité durant le chantier.

En outre, étant donné qu’il va à tout moment travailler en groupe, il est préférable d’avoir un esprit relationnel et un esprit d’équipe. Et bien évidemment, il faut également qu’il soit sociable et aimable.

Par ailleurs, le maçon doit être à tout moment disponible pour se déplacer. En effet, dès qu’un chantier est terminé, son lieu de travail change. Et dans tous les cas, il doit être conscient des règles de sécurité et doit les respecter à la lettre.

Enfin, il doit être curieux, dynamique, patient et habile. De plus, en cas de problème, il doit être capable de le résoudre dans les plus brefs délais. Et cela, avec les meilleures méthodes et techniques.

Les missions d’un maçon

Le maçon est l’acteur principal d’un bâtiment. Dès que le chantier commence, il intervient. Et cela, que ce soit une villa, un immeuble, une entreprise ou même une industrie.

Dans tous les cas, un artisan spécialisé en maçonnerie à l’exemple de ce maçon qui se trouve dans le 78 est appelé pour effectuer les travaux de gros œuvre. Il s’agit en fait des fondations, des dalles, des murs, des poutrelles et des planchers. Il peut également effectuer d’autres travaux concernant le béton armé, les briques et les pierres. Pour ce faire, il utilise des machines (dont le plus connu est la bétonnière) et des outils mécaniques. Cependant, il peut aussi travailler sur les armatures, les coffrages, le coulage…

Les techniques utilisées pour réaliser ces différents travaux varient du jour au lendemain. Cela dit, le maçon doit être au courant de la dernière technologie pour ne pas se tromper et pour exercer tous les travaux dans les normes.

La formation pour devenir maçon

En ce qui concerne la formation, tout dépend de vous et de vos attentes.

Si vous exercez déjà le métier et que vous souhaitez approfondir votre connaissance, vous devrez effectuer une formation dans le but de maitriser les nouvelles compétences techniques, juridiques et organisationnelles, afin de disposer de toutes les qualités nécessaires pour assurer l’organisation d’un chantier. Cependant, vous pouvez également suivre une formation pour apprendre une nouvelle chose, comme la réalisation d’une isolation thermique par exemple.

Par ailleurs, si vous êtes débutant et que vous souhaitez devenir maçon, dans ce cas, il faut suivre une formation qualifiante au métier. Vous pouvez prendre une spécialité comme les bâtiments anciens, la création d’entreprises, le domaine de la performance énergétique…

Dans tous les cas, il faut bien choisir le centre de formation, que ce soit en ligne ou non. D’autant plus que cela joue un rôle important, quand vient le moment où vous devrez travailler en tant que maçon professionnel.