Tout sur le métier de jardinier

 

Amoureux des plantes, de la nature, il vous est peut-être déjà venu à l’esprit de vouloir pratiquer le métier de jardinier pour des expériences ou comme un emploi à long terme. Quand on parle de jardinier, la première chose qui nous vient à l’esprit, c’est quelqu’un qui s’occupe juste des plantes, des fleurs, des arbres. Mais le sujet est bien plus vaste que l’on ne puisse l’imaginer.

La définition du métier en général

Il est à savoir que jardinier et nature ne peuvent se séparer. En effet, ce jardinier dans le Drome par exemple, est un concepteur d’espace vert, que l’on énonce souvent en tant que jardin, où la beauté et la nature s’assemblent. On parle donc ici de quelqu’un qui assure la beauté d’un espace mélangé à la nature.

Étant donné que l’on met à l’avance ici la beauté, il est donc nécessaire que le métier de jardinage nécessite de la créativité, de la différence, et surtout un savoir-faire dans le domaine de l‘esthétique. Mais il ne faut surtout pas oublier que tout est en rapport avec la nature.

Ainsi, le jardinage est donc l’action de concevoir un jardin en utilisant tous les éléments nécessaires afin de mettre en valeur la nature. On y procède par exemple, par la plantation des fleurs, des arbres, etc…

Le jardinier, pratiquant du métier de jardinage

On a tendance à penser que le jardinier est juste une personne qui n’a pas trouvé de meilleur travail afin de gagner sa vie. Le métier est pourtant bien au-delà de cela. Ainsi, certains profils sont exigés.

Il doit tout d’abord avoir les compétences techniques et intellectuelles nécessaires au travail de jardinage telles que des connaissances en termes de biologie végétale, de maçonnerie, de plomberie, etc…  Et comme tout autre métier, cela nécessite également des diplômes en la matière.

Ici, on parlera de certificat de spécialisation attestant la compétence à exécuter le travail.

Et quand on parle de diplôme, des formations doivent tout d’abord avoir été suivies afin de pouvoir obtenir le certificat en question. Cela n’est pas seulement dû au fait que l’exécution d’un métier nécessite un diplôme, mais surtout afin d’acquérir le maximum de connaissance, de compétence et d’expérience dans le domaine.

Un des critères fondamentaux pour ce métier est le sens de la créativité.

En effet, il ne suffit pas de faire divers nettoyages ou installations, il est question d’analyse, de design, d’invention étant donné que l’on est à la recherche de l’esthétique.

Leurs missions en général

Afin de pouvoir pratiquer le jardinage comme métier, on se doit d’avoir des compétences en matière technique d’aménagement et d’entretien. Il réclame également un réel savoir-faire spécifique. Il n’est donc pas permis à tout le monde de pouvoir devenir un jardinier professionnel.